Renaitre de ses cendres
492
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-492,bridge-core-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-23.0,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
Category
Habitat

RENAITRE DE SES CENDRES

 

Mes clients, 5 couples soixantenaire, amis depuis plus de 30 ans, ont vu leur gite en copropriété disparaitre dans un incendie qui n’a laissé que quelques pans de murs calcinés.

Il fallait redessiner un projet neuf avec le poids psychologique de ce bâti disparu qui avait déjà apporté tant de bonheur à mes clients, leurs enfants, leurs petits-enfants.

Ce gite est niché au cœur d’un petit village de l’Oisans qui fait face à la Meije.

La vue sur celle-ci était la première contrainte que mes clients m’imposaient.

Celle que nous nous sommes imposée instantanément, a été de respecter l’architecture locale, de proposer une écriture qui se fonde dans le paysage alentour.

Une maison qui soit contemporaine et ne surtout pas tomber dans le cliché du chalet de montagne.

Nous avons choisi des matériaux le plus brut possible. Le béton, le bois, la pierre.

Travaillant à retrouver les teintes de la région, nous inspirant des essences de bois local pour dessiner tout le mobilier sur-mesure.

Nous souhaitions cette maison élégante, subtile et joyeuse pour accueillir cette drôle de famille recomposée.

Ce projet fut une formidable aventure avec tous les rebondissements qu’un chantier à 1800 mètres d’altitude engendre.

J’ai pu, grâce à la confiance de mes 10 clients, exprimer ma personnalité architecturale plus que sur n’importe quel autre dossier.